À propos de ma démarche artistique

Bio, formation et démarche artistique

L’art visuel et la littérature figurent depuis toujours au cœur de ma vie. D’abord étudiante en arts graphiques au Cegep, j’ai par la suite complété des études littéraires (Baccalauréat), en sociologie (propédeutique) et enfin en gestion (M.B.A.).

Ma carrière professionnelle s’est déroulée en santé et sécurité au travail, mais je n’ai jamais cessé de suivre des ateliers de création, tels ceux du Musée d’art contemporain de Montréal, du peintre Seymour Segal, de la galerie Hors Cadre à Knowlton et plus récemment, de Marie-Christine Dubé au Carrefour des Arts à Mont-Saint-Hilaire.

J’ai par ailleurs créé un blogue en 2007 (Le cancer du sein de la Princesse Rebelle*), illustré de toiles d’artistes de mon entourage.

Aujourd’hui je reprends les pinceaux, les crayons, les beaux papiers et l’encre de chine, telle qu’à mes 17 ans, mais récemment affectée d’une basse vision à la suite d’une maladie oculaire rarissime .

J’aime par-dessus tout l’encre de chine, le lavis, le crayon, le dessin et les beaux papiers. J’apprends
à apprivoiser l’acrylique, j’adore le modèle vivant, le collage et le marouflage me transportent de joie. Je suis fascinée par les tissus, les fils, le lin, les laines de toute sorte, et aimerais apprendre la broderie, malgré le défi visuel; j’ai déjà pratiqué couture et broderie en dilettante. Je dispose de lunettes de bijoutier octroyées par l’Institut Louis-Braille, lesquelles m’ouvrent un univers visuel inespéré depuis sa précieuse acquisition.

Je puise mon inspiration dans ma longue fréquentation de l’univers littéraire, surtout romanesque. Mes lectures sur la psychologie, la psychiatrie, la santé mentale, la sociologie et la philosophie alimentent aussi mon univers créatif.

Si mes explorations créatives peuvent toucher, faire sourire, voire même provoquer un desir de créer ou déstabiliser à l’occasion, j’en serai heureuse.

 

Auteur : JL

Ma mission actuelle: après le partage du récit épique et burlesque de ma traversée du cancer, troquer la plume contre un pinceau. Après 10 chirurgies de rétines, je n'écris plus, je dessine, découpe, colle et maroufle, malgré ou grâce à une basse vision, puisque je souhaite en faire mon amie.